Le Massif du Drakensberg

Le Massif du Drakensberg

Les Drakensberg forment la frontière entre l'Afrique du Sud et le royaume montagneux du Lesotho. Cette vaste zone de sommets de basalte a obtenu le statut de Patrimoine mondial en 2000. À ce moment, le nom est devenu le parc Ukhahlamba-Drakensberg.

Drakensberg signifie les Montagnes du dragon en Afrikaans; les Zoulous les nomment Quathlamba, Rempart de lances.

Les Drakensberg sont séparés en plusieurs zones d'où peuvent se faire de nombreuses randonnées. Il faudrait quelques semaines pour faire tous les sentiers, et ce, si on a la chance d'avoir la météo de son côté.

Sentinel Peak

Drakensberg - Sentinel Peak

 

La randonnée de Sentinel Peak ne mène pas en haut du sommet Sentinel, mais le contourne pour se rendre dans le parc Royal Natal où l'on peut voir le fameux amphithéâtre et les chutes Tukhela Falls.

Ça commence par 45 minutes d’un sentier qui grimpe assez fort. Puis le sentier chemine plus tranquillement à flan de montagne dans des paysages superbes. Troisième temps : séquence frisson avec deux échelles, dont la montée est impressionnante, et difficile pour les personnes sujettes au vertige. En haut des échelles, on accède à un plateau herbeux.

Une fois sur le plateau, le paysage est saisissant : on se trouve au départ des chutes de Tugela, parmi les plus hautes du monde, dont les eaux dévalent plus de 900 mètres en cinq sauts. On passe sous le Mont-aux-Sources (3282 m), près duquel trois des plus grands fleuves sud africains prennent leur source : la Tugela, l'Elands et l'Orange. Sans le savoir, on est au Lesotho.

Dans le parc Royal Natal, on pourra descendre jusqu'au pied de la chute Tegula, d'où l'on a une vue impressionnante sur l'amphitéâtre. Le parc protège également des peintures rupestres faites par le peuple San. Celles-ci datent d'environ 800 ans.

Cathedral Peak

Drakensberg - Cathedral Peak

 

Située dans le Drakensberg, cette réserve regorge de témoignages de l’art rupestre san. Cathedral Peak vous donne l’occasion de randonner de quelques heures à plusieurs jours. Le summum d’un trek dans ce parc d'Afrique du Sud est l’ascension du Cathedral Peak qui culmine à environ 3 000 mètres d’altitude. Les "tuyaux d’orgue" tout comme la vallée de la Didima seront autant de paysages montagneux à découvrir plus aisément que le sommet. Pour ceux qui le souhaitent, il est aussi possible de grimper le col Mike en 4x4 et ainsi goûter à l’ivresse de la montagne.

 

Défilé de Sani Pass

Drakensberg - Sani Pass

 

Le défilé de Sani relie la province du KwaZulu-Natal en Afrique du Sud au Royaume du Lesotho. Il s'agit d'une route vertigineuse et très sinueuse qui grimpe à 2865 mètres jusque sur le plateau lesothan.  Les paysages sont d'une beauté étourdissante. Afin de pouvoir monter le défilé, il est obligatoire d'avoir un 4x4, car par endroit il y a beaucoup de roches,  et parfois la pente dépasse 20%.

 

 

 

 

 

Le Massif du Drakensberg

Les Drakensberg forment la frontière entre l'Afrique du Sud et le royaume montagneux du Lesotho. Cette vaste zone de sommets de basalte a obtenu le statut de Patrimoine mondial en 2000. À ce moment, le nom est devenu le parc Ukhahlamba-Drakensberg.

Drakensberg signifie les Montagnes du dragon en Afrikaans; les Zoulous les nomment Quathlamba, Rempart de lances.

Les Drakensberg sont séparés en plusieurs zones d'où peuvent se faire de nombreuses randonnées. Il faudrait quelques semaines pour faire tous les sentiers, et ce, si on a la chance d'avoir la météo de son côté.

Sentinel Peak

Drakensberg - Sentinel Peak

 

La randonnée de Sentinel Peak ne mène pas en haut du sommet Sentinel, mais le contourne pour se rendre dans le parc Royal Natal où l'on peut voir le fameux amphithéâtre et les chutes Tukhela Falls.

Ça commence par 45 minutes d’un sentier qui grimpe assez fort. Puis le sentier chemine plus tranquillement à flan de montagne dans des paysages superbes. Troisième temps : séquence frisson avec deux échelles, dont la montée est impressionnante, et difficile pour les personnes sujettes au vertige. En haut des échelles, on accède à un plateau herbeux.

Une fois sur le plateau, le paysage est saisissant : on se trouve au départ des chutes de Tugela, parmi les plus hautes du monde, dont les eaux dévalent plus de 900 mètres en cinq sauts. On passe sous le Mont-aux-Sources (3282 m), près duquel trois des plus grands fleuves sud africains prennent leur source : la Tugela, l'Elands et l'Orange. Sans le savoir, on est au Lesotho.

Dans le parc Royal Natal, on pourra descendre jusqu'au pied de la chute Tegula, d'où l'on a une vue impressionnante sur l'amphitéâtre. Le parc protège également des peintures rupestres faites par le peuple San. Celles-ci datent d'environ 800 ans.

Cathedral Peak

Drakensberg - Cathedral Peak

 

Située dans le Drakensberg, cette réserve regorge de témoignages de l’art rupestre san. Cathedral Peak vous donne l’occasion de randonner de quelques heures à plusieurs jours. Le summum d’un trek dans ce parc d'Afrique du Sud est l’ascension du Cathedral Peak qui culmine à environ 3 000 mètres d’altitude. Les "tuyaux d’orgue" tout comme la vallée de la Didima seront autant de paysages montagneux à découvrir plus aisément que le sommet. Pour ceux qui le souhaitent, il est aussi possible de grimper le col Mike en 4x4 et ainsi goûter à l’ivresse de la montagne.

 

Défilé de Sani Pass

Drakensberg - Sani Pass

 

Le défilé de Sani relie la province du KwaZulu-Natal en Afrique du Sud au Royaume du Lesotho. Il s'agit d'une route vertigineuse et très sinueuse qui grimpe à 2865 mètres jusque sur le plateau lesothan.  Les paysages sont d'une beauté étourdissante. Afin de pouvoir monter le défilé, il est obligatoire d'avoir un 4x4, car par endroit il y a beaucoup de roches,  et parfois la pente dépasse 20%.

 

 

 

 

Partager :