Le Parc national d’Etosha

Arrow
Arrow
Slider

 

Le Parc National d'Etosha

Le parc national d'Etosha est une grande réserve naturelle de Namibie, à 400 km au nord de Windhoek, large de 350 km d'ouest en est. Cuvette formée par un lac salé asséché, le parc est une vaste dépression d'argile blanchâtre, terre de mirage, qui ne se remplit d'eau qu'à la saison des pluies et offre alors un spectacle grandiose avec l'arrivée de milliers de flamants roses et de grues couronnées. Protégé à l'intérieur de son véhicule, le spectateur peut circuler librement sur les nombreuses pistes balisées et contempler en toute quiétude la vie diurne des animaux.

Si Etosha mérite tant sa renommée, c’est tout d’abord grâce à sa faune abondante. Si l’on compare ce parc à d’autres pourtant plus connus, on s’aperçoit vite qu’il s’agit là d’un joyau, que l’on touche du bout des doigts. Réparties sur le pan (marais salant), et notamment autour des points d’eau, ce sont des dizaines d’espèces animales qui se mélangent avec la plus grande grâce. Ainsi, gazelles, gnous, zèbres et springboks se retrouvent sous le joug (et les crocs!) des lions, des léopards, des hyènes puis des chacals : à chacun son tour !

Et le spectacle grandeur nature ne s’arrête pas là : si vous parvenez à éviter de justesse une famille d’éléphants qui vous coupe la route, méfiez-vous des girafes, si grandes, et tout autant imprévisibles. Les rhinocéros noirs compteraient parmi les animaux sauvages les plus dangereux au monde, difficile pourtant de résister à l’envie de toucher cette jolie corne qui les rend si élégants. Enfin, sans compter les nombreuses espèces d’oiseaux, de colossales autruches et de majestueux flamants roses suffisent à rendre ce tableau parfait.

Les infrastructures du parc ont été entièrement pensées pour que les safaris puissent se faire en autonomie : carte détaillée vendue à l’entrée, marquage des points d’eau et autre lieux caractéristiques à chaque croisement. Etosha reste l'un des plus célèbres parcs africains et a le mérite d'être abordable à toutes les bourses.

A l'extérieur du parc d'Etosha, les réserves et ranchs privés offrent, à un prix considérablement plus élevé, une richesse faunistique similaire mais avec moins de contraintes ( game drives nocturnes et marches à pied guidées ).

Une soirée au bord du point d’eau éclairé de Okaukejo vous laissera un souvenir impérissable. Il s'y passe toujours quelque chose : les rhinos disputent la place aux éléphants, les hyènes et les chacals rodent, tandis que les lions font fuir les girafes en venant s’abreuver.

La végétation du parc national d'Etosha varie de la savane parsemée d'arbustes nains et de prairies immenses jusqu'aux forêts de mopanes. L'écosystème se compose principalement de savanes arides, d'arbustes et de broussailles épineuses à l'ouest du parc, alors qu'à l'est on trouve plus généralement une savane arborée et des forêts de feuillus. Un des points où la végétation est la plus surprenante, c'est la forêt fantôme de Moringa, arbres semblables à des baobabs.

Quand visiter le Parc national d'Etosha ?

Pendant la saison humide, de novembre à avril, la cuvette du pan se rempli et les oiseaux migrateurs tels que les flamands roses viennent y nicher. Le spectacle est magnifique et les paysages verdoyants superbes, mais les animaux sont disséminés sur toute la surface du parc et plus difficiles à voir.

Pendant la saison sèche, de mai à septembre, la végétation se raréfie, de nombreux points d’eau naturels s’assèchent et les animaux se rassemblent autour des points d’eau artificiels près des routes. Les observations sont alors faciles, mais le soleil écrasant et la poussière ternissent les couleurs.

Hébergement

Taleni Etosha Village

Si cet hébergement n’a pas le charme des lodges de petite capacité, il est idéalement situé à l’entrée du parc et offre un bon compromis pour ceux qui veulent le confort d’un lodge avec la possibilité d’être autonome pour les repas. Camp de tentes confort - 40 tentes

Okaukuejo Lodge

Le véritable intérêt de Okaukuejo est son point d’eau, éclairé la nuit, qui rassemble un nombre inimaginable d’animaux. Cette étape au cœur d’Etosha vous permettra également de profiter du parc dès les premières lueurs du jour et jusqu’aux derniers rayons de soleil. Lodge confort

Ongava Lodge

Construit au sommet d’une colline, le lodge offre des points de vue magnifiques sur la réserve privée d’Ongava et vous serez charmés par la qualité de la décoration et le service discret mais attentif. Lodge de charme (réserve privée) - 14 chambres

Onguma Treetop Camp

Seulement 4 chambres magnifiquement décorées et proches de la nature, ici vous vous sentirez véritablement privilégiés ! Camp de tentes de charme - 4 tentes

 

 

 

 

 

Le Parc National d'Etosha

Le parc national d'Etosha est une grande réserve naturelle de Namibie, à 400 km au nord de Windhoek, large de 350 km d'ouest en est. Cuvette formée par un lac salé asséché, le parc est une vaste dépression d'argile blanchâtre, terre de mirage, qui ne se remplit d'eau qu'à la saison des pluies et offre alors un spectacle grandiose avec l'arrivée de milliers de flamants roses et de grues couronnées. Protégé à l'intérieur de son véhicule, le spectateur peut circuler librement sur les nombreuses pistes balisées et contempler en toute quiétude la vie diurne des animaux.

Si Etosha mérite tant sa renommée, c’est tout d’abord grâce à sa faune abondante. Si l’on compare ce parc à d’autres pourtant plus connus, on s’aperçoit vite qu’il s’agit là d’un joyau, que l’on touche du bout des doigts. Réparties sur le pan (marais salant), et notamment autour des points d’eau, ce sont des dizaines d’espèces animales qui se mélangent avec la plus grande grâce. Ainsi, gazelles, gnous, zèbres et springboks se retrouvent sous le joug (et les crocs!) des lions, des léopards, des hyènes puis des chacals : à chacun son tour !

Et le spectacle grandeur nature ne s’arrête pas là : si vous parvenez à éviter de justesse une famille d’éléphants qui vous coupe la route, méfiez-vous des girafes, si grandes, et tout autant imprévisibles. Les rhinocéros noirs compteraient parmi les animaux sauvages les plus dangereux au monde, difficile pourtant de résister à l’envie de toucher cette jolie corne qui les rend si élégants. Enfin, sans compter les nombreuses espèces d’oiseaux, de colossales autruches et de majestueux flamants roses suffisent à rendre ce tableau parfait.

Les infrastructures du parc ont été entièrement pensées pour que les safaris puissent se faire en autonomie : carte détaillée vendue à l’entrée, marquage des points d’eau et autre lieux caractéristiques à chaque croisement. Etosha reste l'un des plus célèbres parcs africains et a le mérite d'être abordable à toutes les bourses.

A l'extérieur du parc d'Etosha, les réserves et ranchs privés offrent, à un prix considérablement plus élevé, une richesse faunistique similaire mais avec moins de contraintes ( game drives nocturnes et marches à pied guidées ).

Une soirée au bord du point d’eau éclairé de Okaukejo vous laissera un souvenir impérissable. Il s'y passe toujours quelque chose : les rhinos disputent la place aux éléphants, les hyènes et les chacals rodent, tandis que les lions font fuir les girafes en venant s’abreuver.

La végétation du parc national d'Etosha varie de la savane parsemée d'arbustes nains et de prairies immenses jusqu'aux forêts de mopanes. L'écosystème se compose principalement de savanes arides, d'arbustes et de broussailles épineuses à l'ouest du parc, alors qu'à l'est on trouve plus généralement une savane arborée et des forêts de feuillus. Un des points où la végétation est la plus surprenante, c'est la forêt fantôme de Moringa, arbres semblables à des baobabs.

Quand visiter le Parc national d'Etosha ?

Pendant la saison humide, de novembre à avril, la cuvette du pan se rempli et les oiseaux migrateurs tels que les flamands roses viennent y nicher. Le spectacle est magnifique et les paysages verdoyants superbes, mais les animaux sont disséminés sur toute la surface du parc et plus difficiles à voir.

Pendant la saison sèche, de mai à septembre, la végétation se raréfie, de nombreux points d’eau naturels s’assèchent et les animaux se rassemblent autour des points d’eau artificiels près des routes. Les observations sont alors faciles, mais le soleil écrasant et la poussière ternissent les couleurs.

Hébergement

Taleni Etosha Village

Si cet hébergement n’a pas le charme des lodges de petite capacité, il est idéalement situé à l’entrée du parc et offre un bon compromis pour ceux qui veulent le confort d’un lodge avec la possibilité d’être autonome pour les repas. Camp de tentes confort - 40 tentes

Okaukuejo Lodge

Le véritable intérêt de Okaukuejo est son point d’eau, éclairé la nuit, qui rassemble un nombre inimaginable d’animaux. Cette étape au cœur d’Etosha vous permettra également de profiter du parc dès les premières lueurs du jour et jusqu’aux derniers rayons de soleil. Lodge confort

Ongava Lodge

Construit au sommet d’une colline, le lodge offre des points de vue magnifiques sur la réserve privée d’Ongava et vous serez charmés par la qualité de la décoration et le service discret mais attentif. Lodge de charme (réserve privée) - 14 chambres

Onguma Treetop Camp

Seulement 4 chambres magnifiquement décorées et proches de la nature, ici vous vous sentirez véritablement privilégiés ! Camp de tentes de charme - 4 tentes

 

 

 

 

Partager :