Le Parc National de Gonarezhou

Le Parc National de Gonarezhou

Le moins visité des parcs du Zimbabwe dû à son éloignement sans doute, mais non le moins intéressant. Excentré à l’extrémité sud-est du pays, la réserve avoisine directement le Parc National du Kruger en Afrique du Sud, et celui du Limpopo au Mozambique. Les trois formant d’ailleurs le Greater Limpopo Transfrontier Park qui chevauche les 3 pays.

Gonarezhou, signifiant  le lieu des éléphants  dans la langue locale shona, a une des plus hautes densités de population d'éléphants du monde, soit 2 éléphants par kilomètres carrés,  avec une population totale d'éléphants estimée à 11 000 individus.

Ici la végétation est différente des réserves au nord du pays qui bordent la vallée du Zambèze. Les sols sont sablonneux. Les contrastes entre la saison sèche et humide plus marqués.

Se dressant de manière impressionnantes au cœur de la réserve, se trouvent les falaises de Chilojo. La roche fut érodée pour donner des à pics superbes dans une mosaïque de couleurs beiges, jaunes et ocres qui deviennent tout simplement splendides à la lumière de la fin du jour. Un paysages remarquable pour accompagner vos sorties de safaris.

La réserve c’est aussi plusieurs lacs et cours d’eaux, pôles d’attraction infaillibles de la vie sauvage. Il est toujours payant de longer l'eau à la recherche d’une rencontre avec les animaux.

Un des grands avantages de la faible fréquentation est que vous aurez l'impression d'avoir le parc pour vous tout seuls. Par contre, les animaux sont plus craintifs, les éléphants plus nerveux sont enclins à charger les véhicules.

Parc transfrontalier du Grand Limpopo

Dans un contexte de stabilisation politique du Mozambique, le parc transfrontalier du Grand Limpopo (Limpopo National Park), à la frontière entre le Mozambique, le Zimbabwe et l'Afrique du Sud, est en cours d'élaboration depuis de nombreuses années. Un accord établissant officiellement le parc a été signé entre les 3 pays en décembre 2002.

Le parc transfrontalier doit réunir le parc national Limpopo au Mozambique, le parc national Gonarezhou au Zimbabwe et le fameux parc national Kruger en Afrique du Sud. Couvrant près de 4 millions d'hectares, il doit devenir le plus grand parc d'Afrique.

Il s'agit de faciliter la circulation des animaux, de respecter l'écosystème et la biodiversité, mais aussi de respecter les conditions de vie des populations. Certaines barrières ont déjà été levées entre le Mozambique et le parc national Kruger, mais du chemin reste à faire pour que les animaux puissent effectivement franchir librement toutes les frontières.

 

Le Parc National de Gonarezhou

Le moins visité des parcs du Zimbabwe dû à son éloignement sans doute, mais non le moins intéressant. Excentré à l’extrémité sud-est du pays, la réserve avoisine directement le Parc National du Kruger en Afrique du Sud, et celui du Limpopo au Mozambique. Les trois formant d’ailleurs le Greater Limpopo Transfrontier Park qui chevauche les 3 pays.

Gonarezhou, signifiant  le lieu des éléphants  dans la langue locale shona, a une des plus hautes densités de population d'éléphants du monde, soit 2 éléphants par kilomètres carrés,  avec une population totale d'éléphants estimée à 11 000 individus.

Ici la végétation est différente des réserves au nord du pays qui bordent la vallée du Zambèze. Les sols sont sablonneux. Les contrastes entre la saison sèche et humide plus marqués.

Se dressant de manière impressionnantes au cœur de la réserve, se trouvent les falaises de Chilojo. La roche fut érodée pour donner des à pics superbes dans une mosaïque de couleurs beiges, jaunes et ocres qui deviennent tout simplement splendides à la lumière de la fin du jour. Un paysages remarquable pour accompagner vos sorties de safaris.

La réserve c’est aussi plusieurs lacs et cours d’eaux, pôles d’attraction infaillibles de la vie sauvage. Il est toujours payant de longer l'eau à la recherche d’une rencontre avec les animaux.

Un des grands avantages de la faible fréquentation est que vous aurez l'impression d'avoir le parc pour vous tout seuls. Par contre, les animaux sont plus craintifs, les éléphants plus nerveux sont enclins à charger les véhicules.

Parc transfrontalier du Grand Limpopo

Dans un contexte de stabilisation politique du Mozambique, le parc transfrontalier du Grand Limpopo (Limpopo National Park), à la frontière entre le Mozambique, le Zimbabwe et l'Afrique du Sud, est en cours d'élaboration depuis de nombreuses années. Un accord établissant officiellement le parc a été signé entre les 3 pays en décembre 2002.

Le parc transfrontalier doit réunir le parc national Limpopo au Mozambique, le parc national Gonarezhou au Zimbabwe et le fameux parc national Kruger en Afrique du Sud. Couvrant près de 4 millions d'hectares, il doit devenir le plus grand parc d'Afrique.

Il s'agit de faciliter la circulation des animaux, de respecter l'écosystème et la biodiversité, mais aussi de respecter les conditions de vie des populations. Certaines barrières ont déjà été levées entre le Mozambique et le parc national Kruger, mais du chemin reste à faire pour que les animaux puissent effectivement franchir librement toutes les frontières.

Partager :