The Kevin Richardson Wildlife Sanctuary

The Kevin Richardson Wildlife Sanctuary

 

A une heure au nord-est de Johannesburg se trouve Welgedacht Private Game Reserve qui fait partie de la Réserve de Dinokeng et abrite le Kevin Richardson Wildlife Sanctuary.

L'objectif du sanctuaire est d'assurer la perpétuation des grands carnivores en Afrique en sensibilisant par la réalisation de documentaires et au travers d'un programme de bénévolat : pendant ce séjour, les volontaires travaillent avec l’équipe de Kevin Richardson, au contact d’animaux sauvages ou semi-apprivoisés en captivité : lions, hyènes, léopards noirs. Dans la réserve voisine, éléphants, rhinocéros, zèbres, girafes, antilopes… Une expérience hors du commun.

Le sanctuaire est composé de 13 enclos accueillant les prédateurs et d'une grande zone centrale d'exercice où les prédateurs sont entraînés en rotation toutes les deux semaines.

L'installation accueille principalement des prédateurs adultes car le sanctuaire n'élève pas de lions. Kevin fait activement campagne contre l'élevage en masse de lionceaux destinés à être caressés par les touristes, et qui finissent trop souvent par être tués lors de chasses au lion en enclos pour touristes en mal de sensations fortes.

Après ses études, Kevin Richardson a commencé sa carrière dans la rééducation postopératoire. Il a effectué un changement de carrière décisif quand il a eu l'occasion de travailler avec des lions dans un parc animalier local.

En tant qu'autodidacte du comportement animal, il a enfreint toutes les règles de sécurité en étudiant ces animaux sauvages. Convaincu que les bâtons et les chaînes ne sont pas le meilleur moyen pour maîtriser un animal, il utilise l'amour, la compréhension et la confiance pour développer des liens personnels avec eux. Sa méthode unique d'apprendre à connaître leurs personnalités individuelles, ce qui rend chacun d'entre eux heureux, bouleversé ou irrité ou le met en colère les a fait l'accepter comme un des leurs.

Les relations uniques de Kevin avec ces grands prédateurs lui ont ouvert de nombreuses portes et captivé l'imagination de beaucoup de gens à travers le monde.

Son projet le plus ambitieux à ce jour a été celui d'un long métrage appelé White Lion, pour lequel il a rempli le rôle à la fois de producteur et de consultant animalier. Le film dont le tournage a pris plus de quatre ans raconte la vie d'un jeune lion blanc, Letsatsi qui survit contre toute attente à devenir adulte et a retrouver sa fierté.

Il a aussi produit plusieurs documentaires qui détaillent ses relations avec les animaux et soulignent le sort des lions en captivité et dans la nature.

Kevin a écrit un livre intitulé Part of the Pride expliquant son patient travail avec les grands carnivores. Il est à présent connu par ses fans du monde entier comme L'homme qui murmure à l'oreille des lions.

 

 

 

 

The Kevin Richardson Wildlife Sanctuary

 

A une heure au nord-est de Johannesburg se trouve Welgedacht Private Game Reserve qui fait partie de la Réserve de Dinokeng et abrite le Kevin Richardson Wildlife Sanctuary.

L'objectif du sanctuaire est d'assurer la perpétuation des grands carnivores en Afrique en sensibilisant par la réalisation de documentaires et au travers d'un programme de bénévolat : pendant ce séjour, les volontaires travaillent avec l’équipe de Kevin Richardson, au contact d’animaux sauvages ou semi-apprivoisés en captivité : lions, hyènes, léopards noirs. Dans la réserve voisine, éléphants, rhinocéros, zèbres, girafes, antilopes… Une expérience hors du commun.

Le sanctuaire est composé de 13 enclos accueillant les prédateurs et d'une grande zone centrale d'exercice où les prédateurs sont entraînés en rotation toutes les deux semaines.

L'installation accueille principalement des prédateurs adultes car le sanctuaire n'élève pas de lions. Kevin fait activement campagne contre l'élevage en masse de lionceaux destinés à être caressés par les touristes, et qui finissent trop souvent par être tués lors de chasses au lion en enclos pour touristes en mal de sensations fortes.

Après ses études, Kevin Richardson a commencé sa carrière dans la rééducation postopératoire. Il a effectué un changement de carrière décisif quand il a eu l'occasion de travailler avec des lions dans un parc animalier local.

En tant qu'autodidacte du comportement animal, il a enfreint toutes les règles de sécurité en étudiant ces animaux sauvages. Convaincu que les bâtons et les chaînes ne sont pas le meilleur moyen pour maîtriser un animal, il utilise l'amour, la compréhension et la confiance pour développer des liens personnels avec eux. Sa méthode unique d'apprendre à connaître leurs personnalités individuelles, ce qui rend chacun d'entre eux heureux, bouleversé ou irrité ou le met en colère les a fait l'accepter comme un des leurs.

Les relations uniques de Kevin avec ces grands prédateurs lui ont ouvert de nombreuses portes et captivé l'imagination de beaucoup de gens à travers le monde.

Son projet le plus ambitieux à ce jour a été celui d'un long métrage appelé White Lion, pour lequel il a rempli le rôle à la fois de producteur et de consultant animalier. Le film dont le tournage a pris plus de quatre ans raconte la vie d'un jeune lion blanc, Letsatsi qui survit contre toute attente à devenir adulte et a retrouver sa fierté.

Il a aussi produit plusieurs documentaires qui détaillent ses relations avec les animaux et soulignent le sort des lions en captivité et dans la nature.

Kevin a écrit un livre intitulé Part of the Pride expliquant son patient travail avec les grands carnivores. Il est à présent connu par ses fans du monde entier comme L'homme qui murmure à l'oreille des lions.

 

Partager :